3 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

Si l’aiguille de votre pèse-personne refuse de bouger alors que vous suivez votre régime à la lettre, vous devriez peut-être prendre en compte un des 4 facteurs mentionnés dans cet article, qui peuvent expliquer pourquoi vous ne perdez pas de poids. S’il est important de manger sainement, il existe également plusieurs autres facteurs importants qui jouent un rôle dans la perte de poids. Ces 4 facteurs, en particulier, pourraient être la raison pour laquelle vous atteignez un plateau dans votre perte de graisse.

4 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

1. Vous êtes stressé

Lorsque nous essayons de perdre du poids, nous nous focalisons principalement sur 2 choses : le régime alimentaire et l’exercice physique. Cependant, la gestion du stress doit figurer en bonne place sur votre liste, car elle joue un rôle important dans la perte de poids. Lorsque nous sommes stressés, notre corps produit une hormone appelée cortisol, également connue sous le nom d’ « hormone du stress ». Si nos réactions au stress nous servent dans les situations d’urgence, notre mode de vie moderne est chargé d’une trop grande quantité de stress émotionnel, qu’il provienne de la vie quotidienne, du travail ou de notre situation financière. Si vous ne faites rien pour y remédier, un niveau de stress élevé peut devenir chronique. Des taux de cortisol chroniquement élevés entraînent une prise de poids importante, en particulier au niveau de la ceinture abdominale. En effet, le cortisol peut augmenter la résistance à l’insuline, ce qui fait que votre taux de sucre dans le sang reste élevé. Cela encourage votre corps à stocker plus de graisse. Le stress peut également retarder les efforts de perte de poids en nous donnant envie d’aliments riches en glucides ou en sucre. Ces friandises stimulent les réponses de récompense de notre cerveau, ce qui déclenche la libération d’hormones de « bien-être », par exemple la sérotonine. Lorsque nous sommes stressés de manière chronique, ces récompenses font que nous nous sentons temporairement mieux, et nous finissons donc par chercher leur aide régulièrement. Cette réaction est connue sous le nom de « stress eating » et peut faire de la perte de poids un défi encore plus grand.

Quelques trucs pour réduire votre stress :

Sortez votre tapis de yoga. Des études ont démontré que la pratique quotidienne du yoga réduit le taux de cortisol.

Essayez la méditation. Des recherches ont prouvé qu’elle aide à calmer le système nerveux et, par conséquent, à réduire votre niveau de stress.

Promenez-vous dans la nature. Prenez au moins 20 minutes par jour pour vous promener ou vous reposer en pleine nature. Cela fera baisser votre taux de cortisol.

2. Vous ne dormez pas assez

Si vous ne dormez pas au moins 7 ou 8 heures par nuit, cela peut contribuer à vos problèmes de poids. Une étude a démontré que les femmes qui déclarent dormir moins de 5 heures par nuit courent un plus grand risque de prendre du poids et, en général, pèsent plus que les femmes qui dorment 7 ou 8 heures par nuit.

Une mauvaise hygiène du sommeil a un effet sur nos hormones. Tout d’abord, le stress lié au manque de sommeil augmente notre taux de cortisol, ce qui, nous le savons, entraîne une prise de poids. Cela perturbe également les hormones qui régulent notre appétit, ce qui facilite la surconsommation d’aliments le lendemain d’une nuit trop courte.

Des recherches ont prouvé que le manque de sommeil peut rendre plus difficile la perte de graisse. Une étude a examiné des participants voulant perdre du poids et ayant dormi moins de 5 heures et demie par nuit pendant 2 semaines. Ils ont ensuite dormi plus de 7 heures par nuit pendant 2 autres semaines. Au cours de la période de sommeil réduit, la graisse ne représentait que 26% de leur perte de poids. Comparativement, la graisse représentait 57% de la perte de poids pendant la période de sommeil normale. En d’autres termes, les participants ont perdu plus de graisse quand ils ont dormi plus longtemps.

Quelques astuces pour mieux dormir :

Éteignez les lumières tôt. Cela inclut également vos écrans électroniques ! Des études ont démontré que la lumière bleue provenant de ces écrans pouvait perturber nos cycles de sommeil et de réveil, ce qui peut occasionner un manque de sommeil.

Limitez votre consommation de café. Si vous ne pouvez pas renoncer définitivement à la caféine, limitez votre consommation à 1 ou 2 tasses le matin. Évitez la caféine l’après-midi et le soir.

utiliser des complément alimentaire a base de mélatonine , Parmi les plus connus on peut citer SLEEP&ZEN de la marque Francaise Tryvite , il contient la dose idéal de mélatonine 1.8 mg et du magnésium bisglycinate une des meilleurs forme du magnésium .

3. Votre équilibre hormonal est insatisfaisant

La façon dont nos hormones fonctionnent fait une grande différence dans la façon dont nous perdons du poids. Plus précisément, des hormones comme le cortisol, la leptine et l’insuline jouent un rôle clé dans la perte de graisse.

La leptine est une hormone produite par les cellules adipeuses de votre corps et envoie des signaux à votre cerveau pour vous signaler quand vous êtes rassasié. C’est pourquoi elle est souvent appelée « hormone de la satiété ». Elle fonctionne essentiellement de la manière suivante : un taux élevé de leptine indique à votre cerveau que vous avez suffisamment de graisses stockées et que vous pouvez arrêter de manger, tandis qu’un taux faible indique à votre cerveau que les réserves de graisses sont basses et que vous devez manger.

Il est possible de développer une résistance à la leptine, surtout si vous présentez un taux élevé de graisse corporelle. Dans ce cas, votre cerveau cesse de répondre aux signaux de la leptine et suppose que vous devez manger davantage, même si ce n’est pas le cas. Il est évident que cela peut entraîner des fringales et de la suralimentation, ce qui ne peut qu’entraver la perte de poids.

L’insuline est une autre hormone qui peut rendre difficile la perte de graisse. Elle est responsable de la régulation du taux de sucre dans notre sang, et affecte également le stockage des graisses. Lorsque nous consommons des sucres ou des glucides, notre corps libère de l’insuline pour aider à transporter ces sucres dans nos cellules afin qu’ils y soient utilisés comme source d’énergie. Si nous consommons trop de sucre, l’insuline convertira et stockera le sucre en excès sous forme de graisse, afin de maintenir la stabilité de notre taux de sucre dans le sang.

Tout comme la résistance à la leptine, les personnes présentant un taux de sucre dans le sang élevé chronique à cause d’une mauvaise alimentation peuvent développer une résistance à l’insuline. Dans ce cas, nos cellules cessent de répondre à l’effet de l’insuline, laissant une quantité plus importante de sucres et de glucides être stockée sous forme de graisse au lieu d’être utilisée comme source d’énergie

Plan du site
Qui sommes-nous ?
Nous sommes une petite équipe de rédacteurs dévoués aux causes de la santé et du bien-être - Blog santé dédié à la compréhension de notre corps - Blog Médecine & Bien-être
Réalisation : Pep's Multimedia
stopthefever.org
Blog Santé & Bien-être Actualités sur le thème de la santé