Quand devez-vous faire appel à un transport VSL ou un taxi conventionné CPAM à Annecy ?

Le Véhicule Sanitaire Léger et le taxi conventionné CPAM sont des transports sanitaires très sollicités que ce soit dans le cadre des transferts entre hôpitaux ou du domicile au centre de soin. Bien que ces deux moyens de transport soient destinés à transporter des malades en positions assises, ils présentent des points divergents. Où se situe donc cette différence?et quand pouvez-vous faire appel à un transport VSL à Annecy ? Nous vous en disons plus.

Qu’est-ce qu’un transport VSL?

Un Véhicule Sanitaire Léger (VSL) est un type de transport destiné à déplacer des malades ou blessés vers des centres de santé. Ceci est fait dans le strict respect des mesures d’hygiène, de confort et de sécurité. Comparativement aux ambulances, ce type de transport n’est pas utilisé en cas d’urgence. Il sert en effet à transporter des malades en position assise. Alors que les ambulances sont beaucoup connues pour transporter les malades en position allongée. Dans ce sens, un vsl conventionné annecy est comparable à un TAP (Transport Assis Professionnalisé).

Cependant, les VSL sont facilement reconnaissables avec leur couleur blanche et les insignes qu’ils portent. En effet, tout transport VSL doit représenter la croix bleue à 6 branches ainsi que le nom de la structure ou de la personne (physique ou morale) titulaire de l’agrément.

Qui a droit à ce type de transport?

Un véhicule sanitaire léger est destiné aux malades ou blessés capables d’effectuer un long voyage en position assise. Il est également réservé aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Contrairement à l’ambulance, il n’est pas adapté aux urgences comme un accouchement ou un accident. Par conséquent, il n’inclut pas une aide médicale permanente pendant le voyage. Toutefois, il est équipé de matériels médicaux de première nécessité.

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné CPAM?

Un taxi conventionné se caractérise par le fait que les prestations sont parfois prises en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). En d’autres termes, un taxi est conventionné lorsque le professionnel ou le titulaire adhère à la convention passée entre les organisations représentant le métier et la CPAM. Cette dernière assure aux patients à bord une courte prise en charge allant de 65 % à 100 %. À cet effet, une personne malade peut bénéficier d’une prise en charge pour ses premiers examens médicaux ou encore pour son retour d’hospitalisation. Le patient peut également bénéficier d’une prise en charge pour se rendre dans un centre de soin comme les centres de rééducation, de dialyse, etc.

Retenez qu’un taxi conventionné CPAM se reconnait par son logo bleu qui se pose généralement sur la vitre de la porte arrière. Peuvent bénéficier de ce type de transport les personnes blessées, malades, les personnes âgées ou celles à mobilité réduite (PMR).

Pour jouir des avantages liés à un taxi conventionné CPAM ou simplement pour se faire rembourser, le patient doit présenter à la fois sa carte vitale ainsi qu’un bon de transport. Dans le cas échéant, c’est au chauffeur de lui délivrer une facture et un document de remboursement. Le patient se chargera ensuite d’adresser ces pièces à son assureur pour entrer en possession de son argent.

Plan du site
Qui sommes-nous ?
Nous sommes une petite équipe de rédacteurs dévoués aux causes de la santé et du bien-être - Blog santé dédié à la compréhension de notre corps - Blog Médecine & Bien-être
Réalisation : Pep's Multimedia
stopthefever.org
Blog Santé & Bien-être Actualités sur le thème de la santé